Le lycée

professionnel 

Vous trouverez ici toutes les réponses à vos questions les plus courantes

Élèves

Classes

Formations professionnelles

%

Réussite au bac Professionnel

Cliquez sur les titres pour avoir plus d’info, Les liens sont colorés, vous pouvez cliquez pour allez plus dans le details ! 

Les familles de métiers au lycée Vauvenargues

Un élève de 3e qui se lance en bac professionnel doit choisir soit une spécialité, soit « une famille de métiers ». 14 familles de métiers ont été identifiées par les branches professionnelles. Exemples : les métiers de la relation client, les métiers de l’alimentation, les métiers du bois… Une famille de métiers peut compter entre 2 et 10 spécialités.

L’idée est de proposer une 2de professionnelle commune à plusieurs spécialités. De cette manière, l’élève pourra :

  • découvrir la famille de métiers qui lui plaît,
  • apprendre les savoir-faire communs à tous les métiers d’un même secteur,
  • choisir, à la fin de l’année de 2de professionnelle, son métier et sa spécialité.

Au lycée Vauvenargues nous en avons 4 :

  • Famille métiers du numérique et de la transition énergétique >> qui intègre notre Bac Pro MELEC :  Metier de l’électricité et de ses environnements connectés
  • Famille métiers du pilotage de la maintenance d’installations automatisée >> qui intègre notre Bac MSPC Maintenance des systèmes de production connectés 
  • Famille métiers du bois >>qui intègre notre Bac TMA : Technicien Menuisier Agenceur
  • Famille de la construction durable, du batiment et des travaux publics >>qui intègre nos Bacs OBM : Ouvrages du batiment : metallerie et TEB : Technicien du bâtiment option A études et économie

MELEC - Famille métiers du numérique et de la transition énergétique

[MELEC] METIERS DE L’ELECTRICITE ET DE SES ENVIRONNEMENTS CONNECTES / 30 places

Le titulaire du baccalauréat professionnel Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés contribue à la performance énergétique des bâtiments et des installations. Il s’adapte à l’évolution des techniques, des technologies, des méthodes et des matériels. Il participe à l’analyse des risques professionnels, de mise en oeuvre. Il respecte et fait respecter les exigences de santé et de sécurité au travail. Il respecte et met en oeuvre les réglementations environnementales. Il propose des solutions techniques minimisant l’impact sur l’environnement. Il contribue à la mise en oeuvre de la démarche qualité de l’entreprise. Il appréhende la composante économique de ses travaux.
Il communique (y compris en langue étrangère) avec son environnement professionnel (client, hiérarchie, équipe, autres intervenants…). Il appréhende l’entreprise et son environnement. Il coordonne, après expérience, une activité en équipe.
Les activités professionnelles (préparation des opérations avant la réalisation, la mise en service, la maintenance) peuvent s’exercer dans les secteurs : des réseaux, des infrastructures, des quartiers, des zones d’activité, des bâtiments (résidentiel, tertiaire et industriel), de l’industrie, des systèmes énergétiques autonomes et embarqués. Exemples de métier : ascensoriste, chef de chantier en installations électriques, électricien-installateur, électromécanicien, installateur en télécom…

MSPC - Famille métiers du pilotage de la maintenance d'installations automatisée

[MSPC] MAINTENANCE DES SYSTEMES DE PRODUCTION CONNECTES / 60 places (ancien MEI)

Le titulaire du Bac Pro MSPC est un technicien qui réalise la maintenance des systèmes de production connecté. Il participe aussi bien à l’amélioration et à la modification des équipements existants qu’à l’installation et à la mise en œuvre de nouveaux équipements. Il intervient sur les parties opératives et sur les parties commandes des installations. Deux impératifs sont importants pour lui : le trio santé-sécurité-environnement et la qualité.

Selon l’entreprise, la nature et la complexité des équipements, il doit être capable de :

– réparer ou de dépanner tout ce qui concerne la mécanique, l’électricité, le pneumatique et l’hydraulique

– analyser le fonctionnement du bien

– utiliser les technologies d’aide au diagnostic et les technologies d’intervention

– réaliser les opérations de surveillance et/ou des opérations planifiées

– alerter si une anomalie est constatée

– communiquer avec le ou les utilisateurs des biens sur lesquels il intervient ainsi qu’avec les membres du service auquel il appartient.

Exemples de métier : ajusteur-monteur ; ascensoriste ; électromécanicien ; technicien de maintenance industrielle ; technicien en automatismes…

Possibilité de poursuite d’études : BTS Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques ; Maintenance des systèmes ; Assistance technique d’ingénieur…

Une demi-division de 15 élèves en section euro anglais.

TMA - Famille métiers du bois

[TMA] TECHNICIEN MENUISIER AGENCEUR / 15 places

Le titulaire de ce Bac Pro intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en œuvre différents ouvrages de menuiserie extérieure et intérieure ainsi que des aménagements de pièce, bureau, cuisine, salle de bains, magasin, salle d’exposition, lieux de réunion… Son activité consiste à :

–       préparer le processus de réalisation d’un ouvrage à partir du dossier architectural, des concepts et normes de la menuiserie et de l’agencement et des contraintes de l’entreprise ;

– réaliser les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication et de mise en œuvre de la menuiserie et de l’agencement ;

– organiser, animer et gérer le suivi de la réalisation d’un chantier dans le cadre d’une équipe de plusieurs ouvriers et compagnons professionnels.

 Il exerce son activité dans les PME qui fabriquent et installent des ouvrages de menuiserie du bâtiment, et/ou des aménagements extérieurs et intérieurs pour l’habitat individuel et collectif.

Exemples de métier : agenceur cuisines et salles de bains ; menuisier…

Possibilité de poursuite d’études : BTS Systèmes Constructifs Bois et Habitat…

 

OBM et TEB - Famille de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics

[OBM] OUVRAGES DU BATIMENT : METALLERIE / 15 places

Le titulaire de ce diplôme fabrique et met en œuvre différents ensembles : des structures de bâtiment (charpentes, ossatures…), des parties de l’enveloppe du bâtiment (fenêtres, portes, parties de façade ou de toiture…), des ouvrages de distribution et de protection (cloisons, passerelles, clôtures, garde-corps…). Il intervient en atelier et sur chantier, dans le cadre de travaux de construction neuve, de réhabilitation ou d’entretien.

Il est chargé de :

– préparer le processus de réalisation d’un ouvrage à partir d’un dossier architectural, en tenant compte des concepts, normes et contraintes de l’entreprise ;

– réaliser les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication ;

– animer une petite équipe d’ouvriers et de compagnons professionnels, organiser et gérer l’activité et suivre la réalisation de chantier.

Les diplômés s’insèrent dans les PME de métallerie, serrurerie, construction métallique, façades ou menuiserie métalliques.

Exemples de métier : charpentier métallique ; serrurier-métallier

Possibilité de poursuite d’études : BTS Constructions Métalliques

 

[TEB] TECHNICIEN DU BATIMENT OPTION A : ETUDES ET ECONOMIE / 15 places

Cette formation est axée sur l’acquisition de connaissances techniques et économiques dans tous les domaines de la construction.

Le titulaire de l’option études et économie est un professionnel qualifié connaissant les matériaux, les techniques de construction et leurs coûts particuliers.

Il participe à l’élaboration d’un dossier d’étude de construction, exploite les notes de calcul, prépare les dessins d’exécution. Il planifie les opérations de chantier, met au point les méthodes et les procédés de fabrication. En tant que responsable du chantier, il prépare le travail, détermine les besoins en personnel et en matériel, décompose l’ouvrage en ouvrages élémentaires, décrit les travaux, répartit les tâches et suit le travail. En fin de chantier, il prend en charge la facturation. Il est formé à la gestion économique de base des travaux.

Il a un rôle de coordonnateur entre le bureau et le chantier, les documents et l’activité réelle.

Il travaille dans le cadre des programmes publics ou privés de construction neuve, de rénovation ou de réhabilitation. Les métiers accessibles sont métreur ou technicien d’études de prix en entreprise ou en cabinet d’économie de la construction ainsi que dessinateur DAO en cabinet de maîtrise d’œuvre ou en bureau d’études techniques. Dans les entreprises artisanales et services techniques de collectivité territoriale, il peut exercer comme technicien chargé du suivi des travaux.

Exemples de métiers : aide-conducteur de travaux, aide-économiste du bâtiment, technicien bureau d’études, dessinateur DAO…

Possibilité de poursuite d’études : BTS Etudes et Economie de la Construction ; Bâtiment ; Travaux Publics…

 

Les Certificats d'Aptitudes Professionnelles

 

MENUISIER fabricant de menuiserie, mobilier et agencement / 15 places

Le titulaire de ce diplôme travaille au sein des secteurs de la menuiserie, de l’agencement et de la production de mobilier.
En atelier, il fabrique principalement, à l’unité ou en série, fenêtres, volets, portes, placards et mobiliers divers.
Ces ouvrages et produits sont en bois ou matériaux dérivés et peuvent inclure des composants en verre ou matériaux de synthèse.
En atelier, il faut effectuer le suivi de la fabrication, contrôler la qualité des produits, sans oublier la maintenance des machines et outils.
Sur le chantier, il s’agit de savoir organiser son travail, gérer la sécurité et évacuer les déchets.
Exemples de métier : agenceur de cuisines et de salles de bains ; machiniste constructeur ou plateau ; menuisier.

SERRURIER METALLIER / 15 places

Les ouvrages de métallerie sont présents en serrurerie, construction ou menuiserie métalliques, agencement, ferronnerie (serrures, blindage, balcons, rampes, escaliers, vérandas…).
En atelier, le métallier assure la fabrication d’un ouvrage ou d’une de ses parties. Il analyse les dessins et la gamme de fabrication, choisit les moyens à mettre en oeuvre, positionne la matière première, installe les outils, conduit l’usinage, réalise le montage-assemblage…
Sur chantier, il participe à la pose de l’ouvrage. Sa formation lui permet d’intervenir sur des produits de formes différentes (plats, profilés…) et des matériaux aussi divers que l’acier, les alliages d’aluminium ou de cuivre.
Exemples de métier : charpentier métallique ; machiniste constructeur ou plateau ; serrurier-métallier.

ELECTRICIEN / 30 places

Le titulaire de ce CAP intervient en tant qu’électricien dans les secteurs du transport, de la distribution, des équipements et installations électriques. Il installe, met en service, entretient et répare des ouvrages électriques, principalement en basse tension (domaine BTA : en dessous de 500 V en alternatif et de 750 V en continu). Il intervient, sous la responsabilité d’un chargé de travaux, sur les installations de logements individuels ou collectifs, de bâtiments industriels, d’immeubles de bureaux, de réseaux de distribution
Les enseignements portent sur les notions suivantes :
électrotechnique : lois fondamentales de l’électricité, courant continu, courant alternatif sinusoïdal, appareils de mesures (multimètre, pince multifonctions, contrôleurs dédiés) ;
énergie électrique : la production, le transport (transformateur) et la distribution (comptage, tarification), les utilisations (éclairage, électrothermie, chauffage, climatisation), la force motrice et les moteurs, etc.
installations et équipements électriques : canalisations électriques, installations électriques des bâtiments, appareillage basse tension ;
installations communicantes : éléments électroniques et informatiques de courant faible qui contrôlent et commandent les matériels électriques (courant fort) : interphones, les dispositifs d’alarme et de sécurité (incendie, accès à un local) ou de contrôle du chauffage, etc.
sécurité au travail
représentation graphique et modélisation : les schémas électriques, le dessin technique du bâtiment, la représentation d’une pièce ou d’un sous-ensemble mécanique.
Le CAP Electricien atteste d’un niveau de compétences générales et professionnelles qui permet à l’élève de faire le choix soit d’une poursuite d’études, soit de s’insérer dans le monde professionnel.
Il permet l’exercice du métier d’électricien dans les domaines du bâtiment, des travaux publics, des installations publiques, de l’industrie…
Ce socle de compétences donne la possibilité d’aborder ultérieurement une formation de niveau IV : Bac Pro MELEC par exemple.

L'Internat

Voici une présentation de notre internat, en video, les tarifs sont dans l’onglet intendance un peu plus bas

L'intendance

Voici nos tarifs concernant la demi pension et l’internat : CLIQUEZ ICI

La section Euro Anglais en PRO

 

Cette section est une option destinée à tous les élèves qui entrent en MEI,
quel que soit leur projet d’orientation futur,
Les élèves admis en « Euro anglais » bénéficient de 2h d’anglais supplémentaires :

Un enseignement linguistique renforcé :

  • 1 heure anglais renforcé et
  • 1 heure enseignement DNL en atelier

 

Le FAQ du lycée

Vous trouverez dans cette section les questions les plus frequemment posées, elles concernent les dérogations, les affectations et toutes les questions d’ordre général… [Cliquez ici]

La brochure qui reprend tout...

CLIQUEZ SUR CE LIEN

Et vous aurez acces à la brochure dediée au lycée PRO

Les chefs d’oeuvres, les mini séries, les créations…

Les élèves du lycée pro font depuis des années toutes sortes d’objets qui meublent notre lycée.

Certains élèves souhaitent également poursuivre leurs études pour perfectionner leur maitrise de l’art …